Toulouse, joyau du Sud-Ouest

69035089_640

Capitale de la région Midi-Pyrénées, Toulouse est le joyau du Sud-Ouest.

Réputée pour ses spécialités culinaires et sa gastronomie, Toulouse est une étape incontournable pour les gourmets et les touristes attirés par les paysages magnifiques et une architecture de caractère.

Que visiter à Toulouse ?

croix

A Toulouse, il faudrait plusieurs jours pour tout visiter. Mais ce n’est pas la ville type que l’on visite avec des horaires précis et des destinations prévues à l’avance ! Cette ville renferme énormément de secrets, et s’amuse à vous cacher ses trésors.

Je vais vous donner une liste non exhaustive :

Le capitole :

Toulouse_capitole_R

L’une des places les plus belles de France sans aucun doute. En plein cœur de la ville, cette place se trouve aux pieds de la Mairie, un chef- d’œuvre néoclassique, avec une façade de briques et de pierres. On peut visiter la salle des illustres à l’intérieur de la mairie ou simplement passer en dessous.

x01-salle-des-illustres

Sur la place est incrustée une immense croix occitane.

La basilique Saint-Sernin :

Sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, la basilique Saint-Sernin, chef-d’œuvre d’art roman, est inscrite à l’UNESCO. Élevée en l’honneur de Saint-Saturnin, premier évêque de Toulouse, sa visite est gratuite.

basilique_saint_sernin.jpg

Cathédrale Saint-Étienne :

Aux limites de la ville antique, cette incroyable construction  médiévale réunit deux styles gothiques, le gothique septentrional et le gothique méridional.

C’est ici devant le pilier Jean d’Orléans qu’est enterré Pierre-Paul Riquet, célèbre concepteur du canal du midi. Sa visite est gratuite.

st-etienne-cathedral

Hôtel d’Assézat :

Chef-d’œuvre de la renaissance classique, l’hôtel fut édifié pour Pierre d’Assézat, marchand pastelier et capitoul de Toulouse.

200px-Hôtel_d'Assézat,_toulouse_(panorama).jpg

Je m’arrête la , il y aurait vraiment trop de choses à citer !

Quelques traditions Toulousaines :

Toulouse et son héritage pastelier.

Toulouse doit en partie son brillant patrimoine architectural aux marchands qui firent fortune grâce au commerce du pastel, tel Jean de Bernuy ou Pierre Assézat. Toulouse compte ainsi plus de 70 hôtels particuliers.

Durant 150 ans la ville s’enrichit et se transforme en véritable carrefour de commerce. On exporte par voie d’eau ou voie terrestre une teinture bleue élaborée à partir d’une plante, le pastel.

201006131149.jpg

La violette de Toulouse :

violettes(3).jpg

Fleur emblématique de Toulouse, les débuts sont méconnus mais les premiers écrits situent les débuts dans les années 1850.Ce qui est sur, c’est que cette culture devient la spécialité des maraîchers. La violette est devenue une spécialité culinaire utilisée par les pâtissiers et les restaurateurs, et un symbole de la ville.

Spécialités culinaires :

La région Toulousaine jouit de produits d’exception, notamment de la pêche, de l’agriculture, de l’élevage, du gibier, et de ce que la nature a à offrir.

En matière de pêche :

Du brochet, de la carpe, de la truite et de l’écrevisse.

Fruits et légumes :

On retrouve du Melon, de la prune, de la fraise, de la noix, de l’ail, de l’oignon, des haricots et des cèpes.

Au niveau de la viande :

La viande de l’Aubrac en Aveyron, le bœuf gascon , du cochon, l’agneau du Quercy, le canard, l’oie, la caille, la perdrix, le chevreuil et le sanglier.

Les Alcools :

L’Armagnac, le Gaillac, le Fronton, la liqueur de noix, les eaux de vie  notamment de prune et de poire et la liqueur de violette de Toulouse.

Des Fromages:

Le cabécou/Rocamadour

le Laguiole

La Tomme des Pyrénées.

Bien sur cette liste  est incomplète, tellement La région renferme des produits exceptionnels.

Quelques plats ou mets travaillés :

La saucisse de Toulouse : elle peut être grillée, confite ou mijotée.

saucisse-de-toulouse

Le foie gras d’oie : moins connu que le foie gras de canard mais typique du pays Toulousain.

Le cassoulet Toulousain : Originaire de la ville de Castelnaudary, son élaboration remonte à la guerre de cent ans. Il y a 3 cassoulets connus , celui de Castelnaudary, de Carcassonne et de Toulouse.

Fotolia_49869885_M.jpg

L’estouffat Toulousain : Composé de pommes de terre, de bœuf, de lardons, d’oignons, vin et d’ail.

La croustade aux pommes : tarte à base de pommes et d’armagnac, recouvert d’une pâte badigeonnée de beurre.

2375509015_small_1

Des plats en occitan ?

Aïdo boulido : Soupe à l’ail ou tourin, typique du pays Toulousain.

Oreillettes : Beignets que l’on trouve à l’ouest de Toulouse, on utilise la pâte pour faire les merveilles plus au nord de la région.

Cabécous : c’est le fromage de chèvre, LE fromage de chèvre du sud-ouest. Il est devenu AOC Rocamadour.

Il y a tellement de plats que je ne peux pas tous les citer, certains sont oubliés, d’autres des secrets de grand-mère et de famille.

Mon but va être de vous faire découvrir les recettes anciennes, d’où le but de la rubrique « Souvenir de Grand-Mère ».

Je vous souhaite un joyaux Noël et à plus tard pour de nouvelles recettes !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Toulouse, joyau du Sud-Ouest »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s